Comme vous le savez probablement, Google indexe beaucoup de choses. Pas tout mais quand même déjà beaucoup… malheureusement trop de gens se servent du moteur uniquement pour y taper le nom de leur site favori ce qui démontre qu’on est encore loin de son utilisation optimale. Parce que oui, Google est un outil de recherche merveilleux mais pas que pour trouver la « recette du clafoutis » ou des « vidéos de chatons ». Voici une liste non exhaustive de l’utilisation de Google.

1/ Les suggestions de recherche

Certes très basique mais bougrement efficace à plusieurs égards. Mon utilisation première est purement professionnelle et permet de regarder rapidement quelles sont les requêtes les plus tapées par les internautes et de se nourrir des résultats (ainsi que de beaucoup d’autres) dans une stratégie de positionnement SEO.

Sinon c’est également très drôle de l’utiliser juste pour rire en se posant des questions idiotes telles que :

- Les différentes requêtes en fonction de l’orthographe utilisée : quels sont les résultats selon que l’on ai tapé « Qu’est ce que » ou « c koi »

Que pensent les américains des français ? (toujours selon Google)

- ou autre :

nabila1

vous remarquerez que après « allo » c’est « nu » (sans « e ».. oui #tristesse) qui arrive en 2ème position. Elle va faire carrière, c’est sûr. Le genre de résultat qu’étrangement je ne retrouve pas quand je tape mon nom…

vincent

C’est quand même intéressant de voir que mon nom est rapidement associé à mon travail. J’aurais préféré des trucs plus exotiques mais bon… ma passion pour les poneys n’est probablement pas assez présente sur la toile… et pourtant.

2/ La recherche par image

Assez méconnue elle est pourtant très efficace. Quand vous faites une recherche « images » sur Google, il vous suffit de cliquer sur l’appareil photo présent dans la barre de recherche.

recherche-parimage

et vous pouvez désormais chercher une image via une image. Classe non ? … pas compris ? Exemple :

C’est la 4ème fois cette semaine que je reçois un mail de cette demoiselle :

DYwu8Wy

ce qui est affreusement gênant puisqu’elle semble me connaître et je dois avouer que son visage ne m’est pas inconnu mais mince, je ne sais pas lequel de ces numéros dans mon répertoire est le sien. Que faire ?

c’est très simple, il suffit de prendre l’url de l’image (si elle est sur votre pc vous pouvez l’héberger sur http://imgur.com ) et mettez la dans la barre de recherche et là magie !

jennifer

Google va même jusqu’à vous mettre une requête associée « Jennifer Lawrence body » ici… en tout cas j’ai retrouvé le nom de la jeune fille, il me reste plus qu’à appeler les différentes Jennifer de mon répertoire.

3/ Les commandes Google

ha voilà qui devient intéressant. Comme je le disais au départ (merci d’être encore là), Google indexe beaucoup de choses. Il est très souvent mal configuré et indexe donc trop de choses qui ne devraient pas l’être.

Voici une liste non exhaustive des utilisations qu’on peut en faire :

 ”  ”  : permet de chercher une expression exacte.

exemple : « /index of » pour chercher dans les serveurs persos non bloqués… C’est fou ce que les gens ne cachent pas. Vous voulez voir les photos de vacances de M. Lambda ? c’est ici. Flippant.

- / + : permet de filtrer les recherches en ajoutant ou supprimant des termes

exemple : equipe de france -guivarch devrait vous donner un bel aperçu de l’équipe de France en prenant le soin d’occulter la période où Stéphane Guivarc’h a joué été selectionné.

filetype : pour définir un type de fichier recherché

exemple : filetype:pdf cv vincent vous donnera quelques exemples de cv (mais uniquement de personnes s’appelant Vincent)

site: je l’aime bien celle-là, sûrement celle que j’utilise le plus. Elle permet de limiter la recherche au domaine voulu.

exemple : site:wikipedia.org vincent pour connaître tous les illustres Vincent présents sur Wikipedia (il en manque un cela dit…)

autre exemple : Adopteunmec.com : 93200 profils ouverts et indéxés sur google !

inurl: pour faire une recherche avec pour résultats uniquement les URLs contenant le mot spécifié

exemple : « /index of » inurl:generiques cat’s eyestransportera très certainement les fans de dessins animés des années 90 vers des serveurs où est hébergé le générique de signé Cat’s Eyes.

intitle: comme inurl mais pour le title cette fois

En plus d’êtres amusantes, toutes ces commandes sont très utiles dans le cadre dans un audit SEO par exemple. Vous voulez un audit (hyper) rapide (et hyper light)?  Tapez dans Google :

site:votredomaine.ext « l’expression clé sur laquelle vous vous positionnez si il n’y en avait qu’une »

.. j’ai entendu un « lol » dans le fond. Essayez donc avec : site:leonidas.fr « chocolat belge »

leonidas

vous verrez que c’est pas si évident et c’est le premier exemple qui m’est passé par la tête, je n’avais pas vérifié avant (ça fonctionne avec « chocolats belges » par contre)